La transplantation pulmonaire se réorganise en Île-de-France

poumons icone

Depuis décembre dernier, la transplantation pulmonaire est en cours de réorganisation à l’Assistance publique des hôpitaux de Paris (AP-HP), avec pour objectif de renforcer le parcours de soins intégré des patients atteints de mucoviscidose qui y sont suivis et d’en assurer une meilleure coordination. L’Hôpital Foch (92) ne faisant pas partie de l’AP-HP, les patients qui y sont suivis et transplantés ne sont pas concernés par cette réorganisation. Cette nouvelle organisation à l’AP-HP s’est faite avec une participation forte de tous les acteurs médicaux des différents services concernés. Elle se décline ainsi :


Pour les adultes : création d’un circuit unique

Les trois équipes des hôpitaux Bichat, Cochin et Européen Georges-Pompidou (HEGP) sont réunies. Comme l’Hôpital Foch, l’Hôpital Bichat est un des plus importants centres de greffe pulmonaire en France. Concrètement, les trois sites (Bichat-Cochin-HEGP) décideront d’un commun accord de l’inscription des patients sur la liste d’attente de greffe. L’intervention chirurgicale sera désormais réalisée à l’Hôpital Bichat par l’équipe commune Bichat-HEGP. Le suivi des patients adultes atteints de mucoviscidose non greffés et greffés est quant à lui regroupé à l’Hôpital Cochin - Centre de référence maladies rares – mucoviscidose (site coordonnateur) en remplacement du site de l’HEGP.

Les patients précédemment pris en charge à l’HEGP ont été informés par leurs médecins qu’ils seront ensuite suivis en post-greffe à l’hôpital Cochin.


Pour les enfants : regroupement à Necker

L’Hôpital Necker – Enfants malades - Centre de Référence Maladies Rares – mucoviscidose (site constitutif) devient centre de transplantation pulmonaire pédiatrique, s’appuyant sur des structures médicales et technologiques propres à un grand hôpital de pédiatrie structuré autour de cette mission, et qui bénéficie déjà d’une forte expérience de greffes en transplantation des autres organes. Le programme de transplantation pulmonaire sera adossé au programme de transplantation cardiaque et réalisé par une équipe de transplantation pulmonaire commune Necker - HEGP.


Ce qui ne change pas

L’Hôpital Foch de Suresnes continue d’assurer à l’identique ses deux missions de CRCM adultes et de Centre de transplantation, où la moitié des indications concerne des patients de plus de 15 ans atteints de mucoviscidose.


À noter : En 2017, une nouvelle labellisation pour la Filière de santé Maladies Rares Muco-CFTR (mucoviscidose et affections liées à une anomalie de CFTR) a établi l'organisation suivante :
• un centre de référence coordonnateur : AP-HP Cochin
• quatre centres de référence constitutifs : AP-HP Necker, Fondation Ildys Roscoff, Hospices civils de Lyon, Hôpital Foch.

Partagez cet article !