Hommage à Lucie

Partie brutalement en 2007, ses parents ont dit OUI au don d'organes. Sa maman témoigne... 


lucie

"Fin 2007, notre LUCIE adorée (11 ans) nous a quittés à la suite d’un accident de la voie publique alors qu'elle rentrait du collège avec le bus scolaire.

Elle respirait la joie de vivre avec sa sœur jumelle, elles étaient notre fierté.

Hélas, à l'arrêt de bus, alors qu'elle traversait prudemment, elle a été percutée par une automobiliste et sa vie s'est arrêtée là.

Elle nous a quittés à l'heure des devoirs, sous les yeux de ses camarades, sous le regard aimant et protecteur de sa sœur Clara et de moi-même qui n'avons rien pu faire. Malgré de gros moyens de secours, sa mort cérébrale est survenue rapidement si brutalement qu'elle s'en est allée avec pour seul bagage le cœur rempli de notre amour, pour nous la tête pleine de rêves pour l'avenir, et des organes tout neufs qu'elle aurait préféré offrir bien plus tard, laissant sur le sol un cartable bourré de bonnes notes.

Il a fallu alors prendre la décision du don de ses organes, décision difficile à prendre puisque n'en ayant jamais parlé avec mes filles.

Lucie était d'une grande sensibilité et avait été affectée par la mort de Grégory. Je la revois pleurer devant la TV en mai 2007.

Mon mari m'a alors dit, «Souviens-toi de Lucie face à la mort de Grégory, je suis sûr qu'elle aurait été d'accord».

Alors face au souvenir de Lucie, nous avons dit OUI.

Son cœur, ses poumons, son foie, ses reins ont été prélevés.

Je pense que sans le combat de Grégory, je n'aurais peut-être pas donné mon accord.

Plus de deux ans après, nous sommes malheureux à en crever mais fiers d'avoir accepté.

Dans les jours qui viennent, je vais prendre mon courage à deux mains et vais appeler l'infirmière coordinatrice de l'hôpital pour savoir ce que sont devenus les enfants greffés grâce à LUCIE. 

Jusqu'ici, cela me faisait trop mal de faire cette démarche.

Merci d'avoir pris un peu de temps pour lire le témoignage d'une famille de donneur, qui bien souvent est mis en arrière plan....par les médias. 

Amicalement."

La maman de Lucie

Partagez cet article !