17 octobre : Journée mondiale du don d'organes et de la greffe.

Le 17 octobre, soyons plus que jamais concernés.


Depuis la loi Caillavet de 1976, le principe du consentement présumé s’applique en France : toute personne est considérée comme consentante au don d’organes et de tissus après sa mort dès lors qu’elle n’a pas fait connaître, de son vivant, son refus d’un tel prélèvement. Cette « Journée mondiale du don d'organes et de la greffe », est une occasion unique de prendre position sur ce sujet de société crucial. 

En France, les besoins sont toujours aussi grands.
En 2018, 5.805 greffes ont été réalisées.


Cette journée mondiale du don d'organes et de la greffe du 17 octobre permet également de marquer formellement la reconnaissance due à tous ces donneurs qui ont fait preuve de cet ultime acte de générosité.


 Parler du don d'organes, c'est parler de la vie.
Le 17 octobre, ensemble, parlons de la vie !



Cliquez ici pour en savoir plus sur les différentes étapes de la greffe.

Partagez cet article !