Vaccination anti-Covid : une priorité reconnue, mais qui doit être effective pour les patients

Face aux difficultés rencontrées pour accéder aux vaccins anti-Covid 19, l'Association Grégory Lemarchal et Vaincre la Mucoviscidose mettent tout en œuvre pour rendre cet accès le plus rapide possible pour les patients atteints de mucoviscidose et notamment les plus fragiles, pourtant prioritaires dans la campagne en cours. Conjointement avec la Filière Muco-CFTR, elle lance une enquête flash afin de déterminer le niveau de vaccination des patients greffés et interpelle le gouvernement.


Une enquête bientôt lancée

Les patients greffés ont été reconnus prioritaires dans la campagne vaccinale anti-Covid-19 actuellement en cours. Pour autant, en raison des difficultés d’approvisionnement des vaccins, cet accès est loin d’être effectif. C’est pourquoi, en lien avec la filière Muco-CFTR, Vaincre la Mucoviscidose va mener une enquête flash pour mesurer le degré de vaccination de cette population. Un questionnaire sera adressé prochainement à chaque patient transplanté par l’intermédiaire des centres de transplantation.


Le gouvernement interpelé

Le Conseil d’orientation de la stratégie vaccinale, dans sa note en date du 15 février, recommande l’accès prioritaire également pour les personnes atteintes de mucoviscidose lorsqu’elles sont diabétiques, cirrhotiques, ou encore celles dont les fonctions respiratoires sont altérées.

C’est pourquoi, l'Association Grégory Lemarchal et Vaincre la Mucoviscidose ont demandé au gouvernement d’assurer un accès effectif et sans délai à la vaccination anti-Covid pour l’ensemble des patients atteints de mucoviscidose, en particulier les patients greffés (Lettre à M. Olivier Véran).



Source : Vaincre la Mucoviscidose

Partagez cet article !