À quoi servent les aides individuelles ?

baptiste


Je m’appelle Baptiste et j’ai 21 ans. Après mon bac STMG, les filières professionnelles qui m’intéressaient comme la gendarmerie ou la boulangerie m’ont été refusées à cause de la mucoviscidose. Je me suis alors tourné vers ma passion d’enfance, la musique, et j’ai trouvé une école pour suivre une formation d’ingénieur du son. Mais à plusieurs milliers d’euros la formation de trois ans, et avec les difficultés à obtenir des aides quand on a une maladie chronique, c’était un rêve quasi-impossible. C’est mon médecin qui m’a conseillé de me tourner vers l’Association Grégory Lemarchal. Mes parents avaient justement rencontré Pierre Lemarchal sur une manifestation, et il leur avait dit la même chose.

L’Association était en quelque sorte ma dernière chance de faire un métier qui me plaît. Il faut en vouloir pour ne pas se laisser abattre, se projeter dans l’avenir, ne pas se mettre à part et se dire que la vie est fichue. Après l’école, je voudrais travailler dans le domaine audiovisuel ou la musique. Pour l’instant, je suis les cours normalement et ça me fait du bien.

Partagez cet article !